La Place de la Libération

place de la Liberation

Auparavant appelé le « Trépadé », cette place était utilisée par le Vicomte du Fezensaguet pour le rassemblement militaire en tant que place d’armes. Avec la Bastide elle est devenue, au XIIIème siècle, une place commerciale et le  centre économique de la cité.
Mauvezin n’est pas une véritable bastide mais un Castelnau. En effet, des éléments propres aux bastides ont été ajoutés, comme :
- Les couverts
- La Halle
- Le quartier au plan géométrique en basse ville
- Cette place constitue le croisement des voies de circulation Toulouse-Bordeaux et Paris-Montauban-Pyrénées.

L’hôtel de Ville

Il date du XIXème siècle et abrite les bureaux de la Mairie, les archives municipales et des salles de réunion. Voir la cour intérieure et dans l’escalier un beau vitrail contemporain et deux mosaïques représentant les armes de la ville et celle du Fezensaguet.

Hotel de Ville   Salle du Conseil

La Poste

Dite « Maison d’Henri IV ». Construite au XVIème siècle, de style Gascon, époque où Henri IV, alors Roi de Navarre, était Vicomte du Fezensaguet.

La Halle

Ancien marché couvert datant du XIVème siècle, restauré et réhabilité plusieurs fois. Ce bâtiment avait pour fonction d’abriter le marché. Ses piliers de pierre, en nombre impair, soutiennent une charpente en bois. Les anneaux accrochés aux piliers étaient utilisés pour tendre des cordes servant à étaler la marchandise : toiles, tissus.

Avant la révolution de 1789, la répartition des locaux de cette halle était totalement différente :
- Une salle des communes, lieu où se réunissaient les conseillers et où les décisions concernant la ville étaient étudiées.
- La Grande porte du Café - La salle des mesures, point de stockage des poids et mesures.

Au XIXème siècle, la Porte emmurée (à droite de l’ancien Café « Le Tire Bouchon ») était sans doute l’entrée d’un escalier permettant d’accéder au Tribunal du juge.

Halle   sous la halle

Log in